fr-CA Champlain Local Health Integration Network (LHIN)

Le RLISS de Champlain aide les gens à respirer plus facilement

Un programme de santé pulmonaire améliore la vie de patients en milieu rural

Le 3 janvier 2018 - Bernice MacMillan a 57 ans. Il y a quatre ans, elle a reçu un diagnostic de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), une maladie chronique grave qui touche bien des gens dans la région de Champlain. Bernice a fumé pendant 30 ans, mais elle a récemment arrêté grâce au nouveau Programme communautaire de santé pulmonaire du Centre de santé communautaire de Seaway Valley à Cornwall. Ce programme a amélioré sa qualité de vie en l’aidant à éviter les visites fréquentes au service des urgences. « C’est une véritable bénédiction pour moi », affirme Bernice.

Le programme a été créé par le RLISS de Champlain, le Centre de santé communautaire de Seaway Valley et l’Hôpital communautaire de Cornwall. Conçu pour diminuer les taux de réadmissions à l’hôpital et les visites au service des urgences, le programme améliore la santé de patients atteints de la MPOC qui vivent en milieu rural. Il leur donne les outils dont ils ont besoin pour assurer leur bien-être à la maison. Les patients qui ont des troubles respiratoires vivent maintenant une transition plus harmonieuse vers leur communauté après leur départ de l’hôpital.

« Ce programme est un bon exemple de la façon dont le RLISS intègre le système de santé pour améliorer l’expérience des patients », explique Chantale LeClerc, chef de la direction du RLISS de Champlain. « Il rassemble des partenaires de différents secteurs de soins de santé – dans ce cas-ci, un hôpital et un centre de santé communautaire – afin que les gens puissent recevoir des services bien coordonnés de grande qualité. Ainsi, nous améliorons vraiment la vie de beaucoup de gens touchés par une maladie pulmonaire chronique. »

Le Programme communautaire de santé pulmonaire de Cornwall comprend une infirmière praticienne, une infirmière autorisée et une thérapeute respiratoire. L’infirmière praticienne rend visite aux personnes admises à l’hôpital. Elle se rend aussi au domicile des clients qui ne sont pas capables de venir au centre de santé communautaire. Le programme a réduit le temps d’attente pour obtenir des services de soins pulmonaires tant à l’hôpital qu’au centre de santé communautaire. Une récente évaluation montre que les patients ont de meilleurs résultats en matière de santé.

Bernice affirme qu’avant d’avoir recours à ce programme, elle ne savait pas si elle allait vivre une année de plus. Après les visites constantes à l’hôpital, elle revenait à la maison complètement découragée. Bien qu’elle voie des spécialistes à Ottawa, elle apprécie recevoir les soins de base à Cornwall. « Le centre de santé communautaire (de Seaway Valley) est proche de chez moi. J’y vais en voiture sans me soucier du stationnement. Les gens peuvent aussi y aller en transport en commun. C’est bien d’avoir le programme dans la communauté. »

Bernice MacMillan et JoAnn Belmore
Bernice MacMillan et JoAnn Belmore

JoAnn Belmore, thérapeute respiratoire au sein du programme, se rappelle son arrivée au programme. « Bernice venait d’être admise à l’hôpital à cause de la MPOC et elle avait été dirigée vers le programme. Le mot que j’utiliserais pour la décrire est le mot peur. Elle avait peur de sortir de chez elle, peur de rester seule chez elle et peur de mourir. Elle était désemparée à cause de sa respiration. Elle ne savait pas quand elle allait se retrouver encore à l’hôpital. Sa qualité de vie était presque nulle. Peu après s’être jointe au programme, elle a reçu les bons médicaments, elle a assisté à des séances d’information, notamment à celle qui montre comment vivre avec la MPOC, puis elle a appris à gérer sa maladie. Elle a aussi entamé une oxygénothérapie. Elle apporte son oxygène partout où elle va. Sa qualité de vie est passée de 0 à probablement 10. Bernice est active. Elle peut rendre visite à des amies. Elle peut faire ce qu’elle veut. Elle n’est pas prise à la maison avec la peur de devoir aller à l’hôpital chaque jour ou un jour sur deux. »

Debbie St. John-de Wit, directrice générale du Centre de santé communautaire de Seaway Valley, estime qu’il est impératif de penser à l’échelle locale lorsqu’il s’agit de soins de santé. « C’est une question d’accès en milieu rural et aussi une question d’équité. Les populations en milieu rural méritent d’avoir ces programmes comme tout le monde. Nous avons l’expertise locale et nous avons certainement la demande. C’est merveilleux que le RLISS ait alloué les fonds pour fournir ce service localement. »

Info Minute du RLISS

Plus de renseignements

  • Publique - Ressources supplémentaires dans la région

Programme Santé pulmonaire Champlain

RLISS de Champlain : Diabète et autres maladies chroniques

  • Fournisseurs de services de santé

Leah Bartlett
Spécialiste principal de l’intégration, RLISS de Champlain
(613) 747-3232
Sans frais : 1(866) 902-5446, poste 3232
leah.bartlett@lhins.on.ca